2. Les années 1960: la génération de la révolte existentielle